AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Entre rêve et cauchemar survient le silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meliwayn

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 25/03/2016

MessageSujet: Entre rêve et cauchemar survient le silence   Lun 28 Mar - 1:53

Ce fut beau, tendre et intense.
Dans les bras de Daeron, Mel s'était sentit plus vivante et éveillée que jamais... Jusqu'à ce qu'il rompt sans raison apparente, la magie qui les liait. La sylvari n'avait que trop mal vécu cette séparation terriblement douloureuse avant même qu'une histoire ne commence. Il lui avait demandé de partir, elle avait fuit pour retourner à ses voyages. Deux mois s'étaient écoulés durant lequel Meliwayn n'avait cesser de bouger et voyager, restant parfaitement injoignable pour le peu de gens qui la côtoyait, y comprit pour Daeron. Surtout pour Daeron. Ce fut finalement par fatigue que les pas de la jeune pousse la ramenèrent au bosquet parmi ses congénères feuillus. Si d'ordinaire la sylvari s'extasiait de tout, son retour à la maison , ne lui arracha pas le moindre sourire, pas le moindre frisson. C'est sans joie qu'elle observa la féerie du bosquet avant de se mélanger à la populace avant de se trouver un coin tranquille et discret, caché aux yeux de tous pour savourer d'un bain dans la petite étendu d'eau.

« T'es vivante, finalement.... ? »


Lâcha d'une voix féminine dans le dos de la sylvari qui sursauta et pivota doucement alors qu'elle était sagement assise au bord de l'eau dans une nudité parfaite. Hécathe, né du même cocon que Daeron, elle avait beaucoup de lui physiquement mais très peu mentalement. Pourtant leur lien était solide et bien réel. Mel et Hécathe ne s'étaient jamais trop entendu, disons plutôt que la jumelle de son mentor n'aimait pas grand monde à part son frère et ne cachait jamais sa façon penser. Bras croisés, l'élémentaliste à la sombre écorce renifla doucement, baissant les yeux et lâcha.

« Dommage, je me suis dit que mon frère aurait ça de moins à se trimballer. »
« Toujours aussi charmante Hécathe. »
« Que veux-tu, ça fait mon charme. »
« Qu'est-ce que tu veux ? »
« Que tu me dise c'est quoi ton problème, ça fait deux mois que Daeron te cherche... et pas que lui, tout ceux susceptible de lui venir en aide. T'étais où ? »
« Ici et là... »
« Joues pas à ça avec moi Meliwayn... t'aimerais vraiment pas que je te crame les racines pour te forcer à parler. Daeron est peut-être doux et diplomate, mais moi c'est pas mon cas. »

Meliwayn serra les dents et se leva doucement, pivotant pour faire face à l'autre sylvari.

« J'ai pas à me justifier. Autant que je sache j'ai le droit d'aller où je veux, quand je le veux. »
« Pas quand ça fait du mal à mon frère. Alors ? »
« Du mal à ton frère... ? Il t'as dit au moins pourquoi je suis parti ? »
« Non, je ne force jamais Daeron à parler. Il le fait en temps voulu. »
« Là où j'étais n'a aucune importance Hécathe, ce qui compte c'est que j'avais besoin d'être loin de lui et... »

La pâle sylvari se tût et observa sa consoeur. Sous ses yeux sa vue se brouilla jusqu'à ce que le malaise ne se lise sur son visage.

« Hey, Mel, tu vas pas me faire une crise maintenant, hein.. ? »

Titubant, la sylvari se laissa tomber à genoux, le souffle difficile alors que le décor changeait par intermittence. Ses visions du rêve la tiraillait, étreignant son esprit dans un étaux douloureux. La créature gémit de douleur alors qu'Hécathe se précipita vers elle pour la soutenir. Oh elle avait bien souvent vu Meliwayn faire ses crise mais jamais ainsi, jaais dans la souffrance. Dans ses bras la jeune pousse se tortilla, gémissant et grimaçant de douleur alors que son esprit était insupportablement tiré vers le rêve.

« Mel ! »

Dans les bras d'hécathe, le corps de Meliwayn se cambra alors qu'un dernier cri de douleur passa ses lèvres puis la sylvari plongea subitement dans le sommeil. Non sans mal, la sœur de Daeron dû faire appel à des protecteur pour venir chercher l'ami de son jumeau et la faire mettre en sécurité. Les heures s'étaient écoulés sans que Meliwayn ne revienne à elle... Des heures, puis des jours. C'est au bout du second que Hécathe s'était empresser d'envoyer un message à son esprit gémellaire pour le prévenir de l'état inquiétant de sa compagne. En dehors du bâtiment, Hécathe était appuyer contre le mur, fixant le sol en silence. Il y avait fort à parier pour que Daeron déboule plus vite que l'éclair...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daeron Elrhos
VOIX DES OMBRES
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 13/06/2015

Feuille de personnage
Disponibilités: Chef ! Oui Chef !
Personnage Principal:

MessageSujet: Re: Entre rêve et cauchemar survient le silence   Lun 28 Mar - 14:21

La nuit passée sur les toits lui avait laissé un goût amer. C'était il y a deux mois, et pourtant, au cumul de ses vieux démons Daeron n'avait su surmonter à nouveau sa peine. Souvent ivre mort d'alcool et de sang, il s'était interrogé sur le but de son existence. Sur ce qu'il était. N'était-il pas préférable que tout ceci prenne fin ? Loin du châtiment pour son esprit malade, agonisant, une délivrance. Malgré ses sentiments, il ne réussissait souvent pas à comprendre le raisonnement de Meliwayn, ils étaient tout deux bien trop différents. C'est ce qu'il pensa quand cette dernière s'offusqua du temps qu'il lui avait réclamé pour redevenir lui même, pour elle, pour être à la hauteur de ce qu'il aurait aimé lui offrir. La jeune pousse l'avait vécu comme un rejet, une trahison. Ses mots "je ne suis qu'une conquête de plus" avaient eu l'effet d'un poignard. D'abords en proie à la peine, il entra par la suite dans une phase de colère noire. Contre lui même, mais aussi contre elle, contre le monde entier, comme si personne ne pouvait réellement le comprendre lui. Il devait tendre la main, donner la patte comme un chien, mais en retour jamais personne n'avait été capable d'écouter. Alors il se tue, durant ces deux derniers mois, il croisa à plusieurs reprises la route de sa sœur Hecate. Comme un requiem pour son âme, elle était d'une certaine manière la seule oreille attentive à sa souffrance sans pour autant jamais poser la moindre question. Paradoxalement, il n'avait jamais su lui dire toute l'étendue de son mal être. Il avait pleuré une fois, il y a longtemps, quand ses mains rouges de sang, du sang de Siera, brûlaient jusqu'à son âme à l'acide de ses maux.

Il n'était plus rien, rien qu'un déchet. La première semaine, il l'avait passé à retourner la Tyrie entière pour retrouver la jeune pousse, en vain. Il renonça, se disant qu'elle finirait par refaire surface... Ou peut être pas. Peut-être avait-elle suffisamment pris ombrage de sa seule requête, et qu'elle ne reviendrait jamais. Cette idée lui vrilla l'esprit... Mais qu'à cela ne tienne, elle était libre, et lui un mort en sursit, il ne pouvait se résoudre à courir une éternité après des rêves brisés. Il avait fallu un mois entier aux force du Pacte pour atteindre le cœur de la jungle, le cœur du dragon, pour en extraire le défunt maréchal. Sa dépouille, le sylvari avait lourdement insister pour faire parti de l'expédition qui le rapatrierait ici, au Bosquet, sa terre natale. Le regard de l'arbre clair face au corps sans vie de son enfant n'était en rien descriptible, bien qu'elle tenta de le raisonner, ses mots se heurtèrent au mur de marbre que Daeron avait érigé entre son monde et lui même. Après cela, il s'était réfugié dans la taverne de Midwen, espérant y trouver un peut de chaleur et de réconfort dans quelques breuvages. Il dormirait sûrement là cette nuit, si on le lui permettait. Ivre mort, baignant dans son trop plein d'alcool et son désespoir. Ce n'est qu'au bout d'une heure que l'un des protecteurs qui l'avait vue chercher la jeune pousse il y a mois s'attarda au comptoir pour lui parler. Elle était ici, il l'avait aperçu se rendre aux bassins. Moue et sans conviction, Daeron ne voulait au début pas bouger de son tabouret. Qu'elle aille au diable, qu'ils finissent tous par pourrir de la corruption des dragons, ce monde ne méritait que ça de toute manière. Quand le protecteur mentionna la présence d'Hecate, sa réaction fus en revanche légèrement différente. C'est titubant et mal en point qu'il se fit escorter par le Protecteur jusqu'à sa soeur. Là bas, le sylvari y trouva Meliwayn, étendue sur le sol. Hecate lui avait-elle fait du mal ? Ou était-ce simplement une nouvelle crise ? Daeron fixa alors sa sœur d'un regard vide et sans émotion.

" Que s'est-il passé ? C'est toi qui lui a fait ça ? "

S'aidant de l'épaule du Protecteur, Daeron se rendit jusqu'à la jeune pousse à terre et constata qu'elle ne portait aucune marque de brûlure. Non, c'était certain, c'était une crise. En y regardant de plus près, celle-ci était étrange. Quand l'illusionniste déposa sa main sur son épaule dans le but de la réveiller, il eu une sensation étrange, une vision de ronces et d'épines. Il fronça les sourcils avant de jeter un oeil au protecteur et à sa soeur à tout de rôle.

" Il faut la conduire à l'arbre. Et il faut l'y conduire maintenant. Dazen ? Peux-tu demander une entrevue d'urgence je te pris ? Nous arrivons sur le champ. "

Le protecteur acquiesça et partie d'un pas précipité alors que le sylvari glissait ses bras sous le corps inerte de la jeune pousse dans le but de la transporter jusqu'à la chambre d'Omphalos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meliwayn

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 25/03/2016

MessageSujet: Re: Entre rêve et cauchemar survient le silence   Mar 29 Mar - 21:07

Ivre... Bien qu'Hécath ne jugeait jamais son frère ou très peu, le voir dans cet état l'agaça prodigieusement. Allons bon, était-ce tout ce qui ressortait de son lien avec Meliwayn ? Elle avait beau ne pas porter cette pousse dans son cœur, elle doutait que cela vaille la peine de finir dans cet état. La jumelle de Daeron pencha la sur le côté, écoutant son accusation et arqua un sourcil.

« Merci de ta confiance, ça fait plaisir. Je t'en tiendrais pas rigueur vu que t'es pas même fichu de tenir debout tout seul.... Mais à l'avenir évite ce genre d'accusation.C'est moi qui t'ai fait venir. Si jamais voulu lui faire du mal à ton animal de compagnie, je l'aurais fait il y a bien longtemps et sans ton consentement. »

Il le savait pourtant, qu'Hécath n'était pas du genre à mâcher ses mots et encore moins à cacher ses agissement ou sa façon de penser. Déçue cependant qu'on son frère ai pu imaginer cela, elle rétorqua froidement.

« Et je te signale que si je l'ai jamais touché, c'est pour toi, parce que je sais que tu tiens à elle. »

Le silence retomba et Hécath s'éloigna du mur pour suivre les protecteur jusqu'à la chambre d'Omphalos. En chemin, elle stoppa son frère pour le forcer à s'arrêter et murmura.

« Bon avant d'aller voir l'arbre clair... sache que cela fait deux jours qu'elle est ainsi et que l'on arrive pas à la réveiller. C'est pas normale... Dis moi ce qui se passe ? Elle est dans le rêve ? »

L'esprit de Meliwayn avait-il quitter son corps pour être projeter dans le rêve ? Elle ne savait même pas que c'était possible. Dans un soupir, Hécath murmura.

« Ah... une dernière chose... tu comptes pas te présenté dans cet état à l'arbre clair quand même ? Ne nous créer pas de problème Daeron. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre rêve et cauchemar survient le silence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre rêve et cauchemar survient le silence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Meera Reed; Rêve ou Cauchemar?
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres
» [RP] Entre Lyon et Vienne : Givors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Côte Ternie :: Le Bosquet-
Sauter vers: